Apparitions après la Résurrection

questa immagine rappresenta tutta la planimetria del santo sepolcro con le linee di contorno delle varie sezioni
questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro

    testo

    questa immagine rappresenta tutta la planimetria del santo sepolcro con le linee di contorno delle varie sezioni
    questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
    questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
    questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
    questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
    questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
    questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro
    questa immagine fa parte di una sezione della pianta di santo sepolcro


    Ce qui arriva de bon matin le lendemain du sabbat s’est donc passé dans ce « jardin » dans lequel se trouvait la tombe donnée par Joseph d’Arimathie comme sépulture de Jésus.

    La zone qui se trouvait au nord de la Rotonde se rapporte au message de l'Évangile de l'annonce de la Résurrection. Les femmes, selon les Évangiles synoptiques, sont les premiers témoins de l'annonce quand, retournant au tombeau pour oindre le corps de leur maître, elles trouvent la pierre roulée et un ange en vêtements éblouissants qui leur dit "Il n'est pas ici, Il est ressuscité».
    Selon l'évangéliste Jean, Marie-Madeleine a été la première à rencontrer Jésus Ressuscité et pas encore monté vers le Père. C’est à elle qu’a été confiée la mission de la proclamation de la Résurrection.

    En dépassant les colonnes de la Rotonde on entre dans un espace appartenant aux Franciscains. L'autel sur la droite est dédié à Marie-Madeleine. C’est ici qu’est célébrée la majeure partie des liturgies du Sépulcre, et où il est courant de rencontrer les pères franciscains au service des pèlerins pour l’écoute et les confessions.

    En continuant, on entre dans la chapelle Latine de l'Apparition de Jésus à sa Mère. Cette ancienne tradition n’est pas rapportée dans les Évangiles mais elle est commémorée dans cette chapelle, qui abrite aussi la colonne de la Flagellation. Derrière ces chapelles, se trouve le monastère franciscain, où vivent les pères qui sont en permanence au service à la basilique.

    La galerie latérale est formée par une série d'arches, connue sous le nom d’arches de la Vierge, parce qu'ils rappellent la visite de la Vierge Marie au Sépulcre. Ce sont cinq colonnes plus petites qui sont accolées aux piliers croisés. Les colonnes sont des restes du portique, restauré au XIe siècle par Monomaque, qui tournait sur trois rangés avec un espace ouvert devant la façade de l'Anastasis, comme dans le projet de Constantin. Une grande partie de la brique d'origine de Constantin est conservée dans le mur de clôture latérale et au-dessus des arcades, près de la Rotonde, on peut apercevoir une partie de l'ancienne façade de l'Anastasis.